Et le sang ne cria pas

Louis Bertrand Pro-Antic - copie
Et le sang ne cria pas… parce qu’il ne coula pas.
Le canon du pistolet devint le crucifix.
Un autre sang avait été versé.

Ce sang-là lave… toute âme…
Ce sang-là nourrit jusqu’à transformer toute révolte en don de soi.

Il faut parfois du temps, beaucoup de temps : que les émotions s’apaisent, que la raison se retourne dans le bon sens, que le désarroi cède place au courage de demeurer en paix et de donner la paix.

Mais, même les plus saints s’affrontent au doute, et Louis-Bertrand quitta le Nouveau Monde pour rejoindre son Espagne natale.
Démission de la mission ou humilité de celui qui sait qu’il n’est pas plus grand que son Maître ?

Le sang ne coula pas mais le bien se fit, ailleurs et autrement.

Note :
Artiste non identifié, Saint Louis-Bertrand attaqué, XVIIIe siècle. Huile sur toile, 168 x 114 cm. Vente chez Parino Mercato Antiquario.
Publicités
Cet article a été publié dans Peintures. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Et le sang ne cria pas

  1. Saint et miracle dont j’ignorais tout. La répétition du miracle ferait le plus grand bien au monde !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s