Voeux pieux et gourmands

Voeu Jésus Enfant

Pourquoi croire que les vœux ne peuvent qu’être pieux ou profanes ?

L’Incarnation du Verbe fait chair n’a-t-elle pas bouleversé la donne ?

Salvador Mundi, l’Enfant vit les plaisirs de son âge et vous les partage. N’hésitez pas à vous servir de délicieux petits gâteaux, ceux de la boîte posée sur l’herbe. Dépêchez-vous avant que les lapins ne vous devancent…

Vous trouvez ces propos guère sérieux ? Je vous laisse méditer sur le tapis chatoyant et les bracelets et colliers de corail dont l’Enfant est paré.

Mais c’est écrit : « fil güt iar », « ein guot selig jor ». Bonne et heureuse Année !

Notes :
Image de gauche : Martin Schongauer, Le Christ Enfant bénissant, vers 1469-1482. Burin, 8, 8 x 5, 5 cm. Royaume-Uni, Londres, British Museum, 1846,1114.2.
Image centrale : Artiste non identifié, Jésus et le perroquet, vers 1470. Xylographie coloriée, 19, 6 x 13, 3 cm. France, Paris, BnF, Réserve Boîte ECU-EA-5 (8). Voir le très beau catalogue de Séverine Lepape, Les origines de l’estampe en Europe du Nord (1400-1470), Paris, Musée du Louvre, 2013.
Image de droite : Maître E. S., Jésus Enfant, vers 1450. Burin, dimensions non renseignées. Allemagne, Braunschweig, Herzog Anton Ulrich Museum, cote non renseignée. Voir ici une présentation de la carte par Michel Wiedemann.
Publicités
Cet article a été publié dans Curiosités, Estampes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s